Exposition au musée Fabre : Jean Ranc, un montpelliérain à la cour des rois

 

Poursuivant notre travail entamé depuis 2012 sur le catalogue raisonné des œuvres du peintre Jean Ranc, élève et parent d'Hyacinthe Rigaud, et à l'aimable invitation de Michel Hilaire, directeur du musée Fabre et de Pierre Stépanoff, conservateur du patrimoine et responsable des peintures et sculptures de la Renaissance à 1850, nous aurons le plaisir d'être associé à la première rétrospective consacrée au peintre montpelliérain, qui se tiendra à Montpellier au printemps 2020.

Une occasion de découvrir un florilège d'œuvres inédites d'un artiste attachant et poétique, continuateur et « réinventeur » de l'art de son professeur, mais aussi digne héritier d'un maître peintre majeur du Languedoc, Antoine Ranc (1634-1716). Pour la première fois, huit tableaux issus des collection du Prado et du Palacio Nacional de Madrid, sortiront d'Espagne pour rejoindre les salles d'exposition du musée Fabre, dont l'extraordinaire portrait équestre de Philippe V. Un véritable évènement dont nous parle Pierre Stépanoff.

Retour à l'accueil