Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Suivez l'actualité du peintre Hyacinthe Rigaud (1659-1743). Inscrivez-vous !

L'inventaire après décès de « Madame Pierre Benevault » (1740-part I)

Inventaire

de Marie Magdeleine

Lemaigre de Lisy, femme

du sieur Benevault

 

 

19 May 1740

[A. N. Min. cent., et. XXI, 340 (Rabouine)]

 

PICT0096.JPGPremière page de l'inventaire de Mme Benevault (Paris, B.N., Minutier Central)

 

L’an mil sept cent quarante, le jeudi dix neuf du mois de May huit heures du matin, à la requête du sieur Pierre Benevault, Peintre de l’Académie de Saint Luc, demeurant à Paris, rue Montmartre, paroisse Saint Eustache, en son nom et cause de la communauté de biens qui a été entre lui et la défunte demoiselle Marie Magdelaine Lemaigre de Lizy, sa femme, et à la requête du sieur Jean Moireau, graveur du roy en son Académie royalle de peinture et sculpture demeurant rue Galende, paroisse Saint Séverin, à cause de demoiselle Marie Magdeleine Bennevault, sa femme, seule fille dudit sieur Bennevault et de ladite défunte demoiselle Lemaigre de Lizy, et habile à se dire et porter seul et unique héritier de ladite demoiselle Bennevault sa femme,

 

À la conservation des droits des parties et de qui il appartiendra, il va être, par les conseillers du roy, notaires à Paris soussignés, fait l’inventaire et description fidèle de tous les meubles meublants, ustensiles de ménage, deniers comptants, argenterie, titres, papiers et autres enseignements dépendants de ladite communauté et succession, trouvez et estants ès lieux cy après énoncés, au troisième étage d’une maison appartenante au sieur Dupré, scize susdite rue Montmartre, dans laquelle ladite demoiselle Benevault est décédée le quatorze mars dernier ; les dits meubles et autres effets montrés et représentés par ledit sieur Benevault et par Magdeleine Fournier, fille majeure et gouvernante dudit sieur Benevault, après serment par chacun d’eux séparément fait en mains desdits notaires soussignés, de n’avoir pris, détourné, vû ny scû qu’il ait été détourné aucunes choses sous les peines de droit à eux expliqués et donnés à entendre, qui ont dit bien sçavoir, et seront, lesdits meubles et autres effets sujets à estimation, prisés et estimés par maître Nicolas François Cuissin, huissier, commissaire priseur, vendeur de biens meubles au Châtelet, demeurant susdite rue Montmartre, paroisse Saint Eustache, à ce présent, qui a promis faire ladite prisée au cours de temps présent aux sommes et deniers, et ainsy qu’il suit et ont signé,

 

J. Moyreau     Madeleine Fournier           Benevault

Cuissin

Brenot            Rabouine

 

Moyreau.jpg

Autoportrait de Jean Moyreau, graveur du Roy, gendre du peintre Pierre Benevault

 

Dans la cave

 

Premièrement quarante carafes de gros verre, remplis de vin du cru d’Orléans, prisé la somme de douze livres cy…………………..XII#

 

Dans le grenier

 

Item environ une voye de bois neuf prisé la somme de douze livres cy…………………..XII#

 

Item environ deux voyes de charbons, prisés six livres cy…………………..VI#

 

Dans une chambre attenante ledit grenier où couche la servante

 

Item deux tabourets de bois de noyer tourné, garnis de crin, couverts de moquette rayée et de tapisserie de gros point à l’aiguille, une chaise de bois de fresne foncée de paille, une petitte couchette de trois pieds de bois de hestre garnie de son enfonsure, une paillasse, un matelas de bourre, et d’un autre de laine couvers de toille à carreaux, une couverture de laine blanche, d’un grand coussin de coutil remply de plumes et de deux oreillers remplis de plumes, la housse composée d’un grand rideau de serge verte, prisé le tout dix huit livres cy…………………..XVIII#

 

Dans une chambre au troisième, servant de cuisine

 

Item deux chenets, pelle, pincettes, une grande poelle à frire, un gril, deux grilles, un lèche fritte, une broche à main, deux fers à repasser, un couteau à acher [la] viande, un coupret, un moulin à caffé, le tout de fer, prisé la somme de cinq livres cy…………………..V#

 

Item deux petits chaudrons, un moyen poellon, deux écumoires, une petite cuillere à poellon, trois chandeliers, un martinet et sa bobeche, mouchette et porte mouchette, une paire de moyenne et petite balances garnies de leurs poids de quatre marcs et d’un autre petit poids de marc, le tout de cuivre jaune, prisé avec un petit mortier et son pillon de fonte et dix livres de poids de fer servant aux moyennes balances, la somme de vingt livres cy…………………..XX#

 

Item une petite marmitte et timballe et son couvercle, une grande caffetière, une bassinoire et un réchault, le tout de cuivre rouge, prisé la somme de [onze livres] …………………..XI#

 

Item une fontaine tenant environ une voye et demie d’eau, de cuivre rouge garnie de son couvercle de même cuivre et robinet de potin sur son pied de bois de chesne, prisée vingt livres cy…………………..XX#

 

Item en plats, assiettes d’étain fait la quantité de trente une livres pesant, prisé comme l’étain fin à raison de seize sols la livres ramenant laditte quantité audit prix à la somme de vingt quatre livres, seize sols…………………..XXIV# XVIS

 

Item une table de cuisine, trois chaises de bois blanc et un fauteuil de même bois, le tout foncé de paille, une armoire de vaisselle de bois blanc fermante à clef à un battant, six planches de bois de sapin servant de tablettes, et une table de même bois sur son pied ployant de bois de chesne, prisé le tout comme très vieux, la somme de cinq livres cy…………………..V#

 

Item une armoire de bois de noyer à deux battoirs, fermante à clef, ornée de son chapiteau, prisée vingt livres cy…………………..XX#

 

Item environ une vingtaine de carafons de gros verre vuides et plusieurs potteries de terre en gray, servant à la cuisine, prisé en tout trois livres cy…………………..III#

 

Dans une chambre étant ensuitte de ladite cuisine

 

Item un fauteuil de bois de chesne doublé de paille, un lit de sangle, deux matelats de laine couverts de toille à carreaux, une couverture de laine blanche, un petit traversin et deux oreillers de coutil remplis de plumes, prisé le tout vingt quatre livres cy…………………..XXIV#

 

Item un fauteuil de bois de noyer garny de crin, couvert de tapisserie à l’aiguille, un petit tabouret aussy de bois de noyer, couvert de tapisserie à l’aiguille, encadré de moquette rouge, une table de sergent de bois de merisier couverte de draps vert, environ quatorze autres de tapisserie de Bergame, deux rideaux de croisée et environ une aulne de tenture de serge verte, prisé le tout la somme de vingt quatre livres cy…………………..XXIV#

 

Item un petit miroir de toillette de quinze pouces de haut, cintré, dans sa bordure de bois de noyer noircy, un petit bénnitier de cuivre argenté, une petite garniture de cheminée de sept tasses et soucoupes de porcelaine des Indes et deux bordures en ovalle de bois sculpté, doré, prisé le tout dix livres cy…………………..X#

 

Item une armoire de bois de noyer a forme a basculle à deux battans, prisée la somme de vingt quatre livres cy…………………..XXIV#

 

Item une couchette à bas pilliers de bois d’hestre à quatre pieds, montée sur ses roulletes, garnie de son enfonsure, d’une paillaisse, deux matelas de laine couverts de toille à carreaux, d’un autre matelas de laine cousu de futaine blanche, d’un lit de traversin de coutil remply de plumes, d’une couverture de laine blanche, d’une autre couverture de taffetas vert piquée, doublée de toille jeaune et piquée, la housse composée de deux bonnes graces, deux grands rideaux, un dossier peint et soubassement de serge verte brodée de ruban de soye de mesme couleur, galonnée et festonnées de ruban de soye en satin jaune, prisé la somme de trois cent livres cy…………………..IIIc

 

Dans une salle à manger attenante ladite cuisine

 

Item deux chenets, pelle, pincettes de fer poly, prisés quatre livres cy…………………..IV#

 

Item trois fauteuils de bois de fresne, doublés de paille, un petit guéridon de bois noircy, une table de bois de sapin sur son pied brisé, de bois de chesne, une autre table de bois de chesne sur son pied ployant de même bois, un petit corps de bois à trois tiroirs, un petit salloir à bois de chesne et une échelle de dix pieds, de dix échellons de bois blanc, prisé le tout dix livres cy…………………..X#

 

Item quatre chaises de bois de noyer garnis de crin, couverts de tapisserie à l’aiguille à fleurs, le fond de point de Hongrie amandin de moquette rouge, environ huit autres de crin, de tapisserie de Bergame à ramage, prisé le tout vingt livres cy…………………..XX#

 

Item une petite commode de bois de noyer à deux grands tiroirs, et deux corps ornés de ses mains et entrées de cuivre, avec son dessus de marbre de Languedoc, prisée trente livres cy…………………..XXX#

 

Item un grand buffet et deux corps en bois de noyer à ferrure à la feuille, prisé la somme de cent vingt livres cy…………………..CXX#

 

Item un trumeau antique de deux glaces, dont une cassée, de cheminée, de dix sept pouces de hauteur, chacune sur traize de largeur dans sa bordure de bois noircy à feuille dorée, prisée comme cassée douze livres cy…………………..XII#

 

Dans une salle de conversation ayant vue sur la rüe

 

Item une petitte grille en deux parties, pelle et pincettes de fer polly, orné de cuivre argenté prisé quinze livres cy…………………..XV#

 

Item six fauteuil de bois de noyer sculptés, garnis de crin, couverts de damas à fleurs, six chaises de bois de noyer couvertes de tapisserie à l’aiguille et deux autres aussy de bois de noyer couvertes de moquette à fleurs et un petit tabouret couvert de tapisserie à l’aiguille, prisés la somme de cent vingt livres cy…………………..CXX#

 

Item une commode de bois placqué de palissandre à deux grands tiroirs et deux corps ornés de ses mains et entrées de cuivres, prisés trente livres, cy…………………..XXX#

 

Item une autre commode antique à trois tiroirs de bois noircy lainée de cuivre, prisée douze livres cy…………………..XII#

 

Item une autre petite commode de bois plaqué de palissandre à deux grands tiroirs et deux corps, ornée de ses mains, entrées de cuivre en couleur, prisée la somme de vingt quatre livres cy…………………..XXIV#

 

Item une table de marbre sur son pied, la consolle de bois sculpté, doré, prisée la somme de trente six livres cy…………………..XXXVI#

 

Item une petite armoire en bibliothèque de bois noircy à deux battans, garnie de fil d’archal et de deux petits rideaux de taffetas vert, prisé douze livres cy…………………..XII#

 

Item environ huit aulnes de cours de tapisserie en trois morceaux non doublés, de verdure de Flandres, prisée la somme de cent soixante livres cy…………………..CLX#

 

Item quatre rideaux de croisée de serge cramoisy, garnie de leur tringle et anneaux, prisés comme vieux douze livres cy…………………..XII#

 

Item une petitte table à caffé de bois noircy, garny de quinze tasses, leurs soucoupes et une tayère de porcelaine des Indes, prisés ensemble vingt quatre livres cy…………………..XXXIV#

 

Item un miroir d’une seule glace de trente quatre pouces de hauteur sur vingt quatre de largeur, dans une bordure antique de bois sculpté, doré, prisée la somme de soixante dix livres cy…………………..LXX#

 

Dans un cabinet à costé, servant de laboratoire

 

Item un grand bureau de bois de chesne, à six tiroirs et une petite armoire de milieu, prisé douze livres cy…………………..XII#

 

Dans le buffet cy dessus inventorié

 

Item quinze plats de diférentes grandeur, tant ronds, ovalles, qu’octogonnes, quatre douzaine d’assiettes et deux sceaux de diférentes fayances, quatre carafons, un huillier et six burettes de christal, prisé le tout quinze livres cy…………………..XV#

 

Ensuit le linge de ménage

 

Item deux douzaine de serviettes neuves à grains d’orge, une nappe, trois vieilles napes ouvrées, quinze napes de toille plaine, dix huit serviettes ouvrées de toille de ménage, cinquante neuf serviettes ouvrées tant bonnes que mauvaises et une douzaine de serviettes communes, prisé le tout soixante livres, cy…………………..LX#

 

Item onze paires de grands draps de deux leys chacuns de toille blanche fine en partie usés, sept paire de draps de grosse toille servants aux domestiques et deux rideaux à cintre de toille de cotton blanche, prisés la somme de cent trente livres, cy…………………..CXXX#

 

Ensuivent les habits et linge de ladite défunte

 

Item douze chemises non garnies de toille de cretonne, cinq jupons de bas de toille de cotton rayée, sept mouchoirs de posches de toille blanche, deux manteaux de lit de bain, prisé en tout quarante cinq livres cy…………………..XLV#

 

Item sept fischus de mousseline unie, sept paires de bouts et manches dont quatre non garnies, et les trois autres de mousseline brodée, deux petites coeffes de mousseline nue, une paire de mantilles à deux rangs de mousseline brodée et cinq paires de manchettes de Baptiste, six petites garnitures de petite dentelle à bride et à raiseau entoillé de petite mousseline unie, une garniture à deux points de dentelle a raiseau antoillé de mousseline unie et une autre de Valenciennes aussy entoillée de mousseline unie, une autre de Baptiste, prisé le tout ensemble cent livres cy…………………..C#

 

Item une robbe et un jupon de damas de ton à fleurs à fonds brun, non doublée, une autre robe de damas à fleurs, fond or doublée de taffetas bleu et un jupon de damas blanc doublé à toille grize, une robbe et son jupon de raz de Sainte Maur noir, prisé en tout la somme de cent cinquante livres cy…………………..CL#

 

Item une robbe en taffetas rayée et son jupon de taffetas vert, une autre robbe de taffetas rayé, une robbe d’étoffe de soye rayée doublée de pareil taffetas vert, une robbe de toille de cotton à fleurs, doublée de Raz de Sainte Maur noir, un manteau de lit aussy de toille de cotton à fleurs et son jupon de carreau de toille, le manteau de lit doublé, la partie de taffetas, son jupon de flanelle, un autre manteau de lit en toille de cotton, doublé de taffetas vert, un petit mantelet de serge noire, brodé d’une petite dentelle, un autre petit mantelet de taffetas bordé de chenille noire, un autre de gaze à fleurs, une coeffe de taffetas noire et une autre de gaze à fleurs, deux paires de gans de soye, un éventail de papier jaune, deux paires de bas de soye de différentes couleurs et six paires de bas de cotton tricottés, deux paires de meules de damas et une paire de souliers de castor, prisé le tout ensemble comme vieux en partie, cent livres cy…………………..C#

 

Ensuivent les habits et linge à l’usage du sieur Bennevault

 

Item dix huit chemises de toille fine blanche garnie de baptiste de mousseline unie, douze chemises de nuit de toille de ménage, une garnie, douze coeffes de même, douze tours de col, et vingt quatre mouchoirs de posches de toille à carreaux, six paires de bas blancs de cotton tricottés et deux culottes de toille de cotton rayé, quatre vestes de bazin blanc rayé, prisé le tout ensemble cent livres cy…………………..C#

 

Item un habit veste et culotte de drap noir doublé de violle et sa culotte de peau, un habit veste et culotte de camelot brun, l’habit doublé de taffetas de mesme couleur et la veste en partie de serge de soye blanche, un surtout de satine couleur de feu a boutons fil d’or, un habit veste et culotte de draps noisette doublé de voille garnie de bouton a fil d’or, trois paires de bas de soye, une paire de bas de laine de différentes couleurs, un chapeau castor uni, prisé en tout quatre vingt livres cy…………………..XXC#

 

Ensuit l’argenterie

 

Item douze cuillères et douze fourchettes, une grande cuillère à potage, deux jattes en ovalle et six petites timballes, le tout d’argent blanc poincon de Paris, pesant ensemble quatorze marcs une once, prisé à juste valeur et sans crüe comme vaisselle platte à raison de quarante huit livres six sols cinq deniers le marc, revenant laditte quantité au prix à la somme de [683 livres 7 deniers]…………………..VIc IIIIxx III# 0s VIId

 

Item deux flambeaux, trois cuillères à huillier, deux sallières couvertes, quatre autres petites sallières, un gobelet couvert, une mouchette et porte mouchette, le tout d’argent blanc poincon de Paris pesant ensemble seize marcs quatre once, prisée à juste valeur et sans crue comme vaisselle montée à raison de quarante sept livres douze sols deux deniers le marcs, revenant laditte quantité au prix  à la somme de [745 livres 10 sols 9 deniers] …………………..VIIc IIIIxx V# Xs IXd

 

Item quatre vingts dix huit jettons d’argent blanc poincon de Paris pesant ensemble deux marcs cinq onces six gros, pris à juste valeur et sans crüe, à raison de quarante huit livres treize sols six deniers le marc, revenant ladite quantité audit prix à la somme de [132 livres 6 sols 8 deniers] …………………..CXXXII # VIs VIIId

 

Item deux flambeaux de cuivre argenté et une boitte à cadrille avec ses jettons prisé dix livres cy…………………..X#

 

Item environ quatre vingt volumes de livres tant infolio, inquarto, in octoavo, inseize, qui font en partie livres de dévotion, avec les œuvres de Mr Desay [ ?] et de rellemone [ ?], prisés trois cent livres cy…………………..XXX#

 

Ce fait et après avoir vacqué jusques à deux heures sonnées par double vaccation et à la réquisition des parties tout le contenu de la présente vaccation est resté en la garde et possession dudit sieur Bennevault du consentement dudit sieur Moyreau qui s’en charge comme de dépositaire des biens de juste pour le tout représenter quant et à qui il appartiendra, et l’assiniation pour la continuation du présent inventaire il a été remise à demain, vendredy, huit heures du matin, et ont signé,

 

[Rajouté à la suite : Quatorze mots sont rayés comme nuls]

 

Mn Fournier              Benevault                 J. Moyreau

Cuissin

Brenot            Rabouine

 

[suite de l'inventaire après décès de feue Madame Benevault]

 

 

 

 

 

-----------------------------


Il s’agit de Jean Moyreau (1690-1762), né à Orléans et installé à Paris. Il fut graveur du roi Louis XV dès 1737. Son portrait fut peint par Donat Nonotte, exposé au Salon de 1743 (n°85), et gravé par lui-même.

Rue Galande, dans l’actuel 5e arrondissement.

Batiste : « Espèce de toile très fine. Une aune de batiste. »  (Dictionnaire de l’Académie Française, 1787.)

Ras : « Nom que l’on donne à plusieurs sortes d’étoffes, croisées, fort unies, dont le poil ne paraît point, et qui sont faites les unes de laine, les autres de soie. Ras de Saint-Lo. Ras de Saint-Maur. Ras de Saint-Cyr. »(Dictionnaire de l’Académie  Française, 5e édition, Paris, 1798.)

Basin : « Étoffe de fil de coton quelquefois mêlé avec du fil de chanvre, semblable à de la futaine, mais plus fine et plus forte. Camisole de basin. Jupe de basin. »  (Dictionnaire de l’Académie  Française, 1787.)